• actualité

Parcoursup : les élèves en situation de handicap pourront saisir le recteur

Un jeune en situation de handicap entrant ses voeux sur Parcoursup

Associations et familles d’élèves en situation de handicap ont exprimé leur colère et leurs inquiétudes, face à Parcoursup. La raison? La nouvelle plateforme qui remplace APB, a supprimé les commissions académiques destinées à examiner les dossiers des étudiants en situation de handicap et à les orienter vers des établissements appropriés.

Ce traitement personnalisé, mis en place dans quelques académies dont l'Ile-de-France, permettait aux élèves concernés d’indiquer leur handicap et de justifier d’une scolarité plus longue ou d’une absence de notes en raison d’une hospitalisation.

Pour répondre à la controverse, le ministère de l’enseignement supérieur a signalé dans un communiqué publié le 20 mars que les élèves en situation de handicap pourront signaler dans la rubrique « Eléments liés à ma scolarité » leur situation particulière. Le ministère précise aussi que "des équipes spécifiques" seront mises en place sous l’autorité du recteur de chaque académie afin d’assurer le lien entre les candidats, les établissements d’enseignement supérieur et les commissions académiques en charge de l’accès à l’enseignement supérieur.

Enfin, à partir du 22 mai lorsque les résultats tomberont les élèves en situation de handicap pourront saisir le recteur d’académie si la proposition reçue ne leur convient pas. Ils pourront ainsi demander "le réexamen de leur situation et obtenir, par décision du recteur, une affectation dans la formation de leur choix compatible avec leurs besoins" ajoute le ministère.

Laura El Feky © CIDJ - 03/2018